Nicotine sous forme liquide : Inhaleur et le spray

Voici deux dispositifs un peu particuliers : l’inhaleur et le spray. Ils ont tous les deux comme point commun l’utilisation de nicotine déjà solubilisée.

Un avantage commun aux deux dispositifs : un action plus rapide que les autres formes à libération immédiate (gommes, comprimes, et pastilles).

Commençons par l’inhaleur:

Il ressemble à un fume cigarette blanc dans lequel on va pouvoir insérer une cartouche de 10mg de nicotine.

En aspirant dans l’inhaleur, des micro-goutelles de nicotine vont être inhalées et se déposer contre la muqueuse buccale. Pas besoin d’une inhalation forte, le but n’est pas de « fumer » avec l’inhaleur mais plutôt de « crapoter ».

A utiliser dès que l’envie se fait sentir, sans attendre.

Avantage de l’inhaleur.

  • On conserve la gestuelle de la cigarette ( mais c’est aussi un inconvénient)
  • On ne retrouve pas les effets indésirables des gommes et des comprimés.

Inconvénient de l’inhaleur

  • Une toux peut apparaitre en cas d’inhalation trop importante
  • L’inhaleur ne permet pas de gerer les envies tres fortes de fumer
  • Il faut penser a changer la cartouche toutes les 12 heures, la nicotine s’évaporant.

Le spray buccal.

Comme l’inhaleur, c’est Nicorette qui le fabrique. Ca ressemble à un spray pour l’haleine en version améliorée!

Il est sécurisé pour éviter que des petites mains maladroites ne s’en serve, mais aussi pour empêcher le déclanchement du dispositif lorsqu’il est dans votre poche.

Le spray libère une solution concentré de nicotine qui va traverser rapidement les muqueuses buccales. Avec une absorption ultra rapide, il en résulte un vrai shoot nicotinique! (Equivalent à la premier cigarette du matin pour faire simple !)

Comment s’en servir ?

Il faut bien diriger le spray soit sur la face interne de la joue, soit sous la langue. Rien de grave si vous le pulvérisez dans le fond de la gorge, mais c’est très désagréable, et bien évidement comme d’habitude, un hoquet risque d’apparaitre.

On évitera bien sur de déglutir sa salive pendant quelques secondes après le spray.

Avantage du spray:

  • C’est la forme la plus rapide à agir!
  • Le spray permet de gérer des envies fortes de fumer
  • Il existe en deux parfums maintenant : menthe (assez forte d’ailleurs) et fruits rouges

Inconvénient du spray

  • Il n’est pas prévu pour être utilisé seul, mais en association avec une autre spécialité à libération immédiate (gommes, ou comprimés)
  • En cas de mauvaise utilisation, c’est le hoquet assuré!
  • Il contient des traces d’éthanol qui pourraient poser problèmes à certains patients.

Pour conclure, ce sont deux médicaments qui sont assez intéressants par leur complémentarité.

L’inhaleur permet de conserver une gestuelle de la cigarette, surtout dans des situations dans laquelle l’habitude de fumer était forte (en voiture, devant son ordinateur….)

Le spray est plutôt à voir comme un « extincteur » d’envie forte.

Avec son absorption très rapide, il est a même de soulager n’importe quelle envie de fumer!

Avec tous les traitements substitutifs de la nicotine existant, il suffit de trouver la bonne combinaison pour que votre sevrage se fasse le plus facilement possible 🙂

Et comme d’habitude, voici les modes d’emploi du spray et de l’inhaleur en vidéo.

Pour le prochain article, je vous présenterai les différents prises en charges des substituts nicotiniques.

A propos Cédric Boucherat 460 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique