Tout savoir sur les autotests CoViD

Je viens de recevoir un mail de la DGS (oui, ce dimanche) qui nous donne les informations sur les autotests CoViD disponible …demain. (C’est vrai qu’entre dimanche et lundi, on a le temps de s’organiser,mais c’est une autre histoire…)

Place des autotests dans la stratégie de dépistage.

Les autotests n’ont pas pour objectif de remplacer les tests antigeniques et PCR. Ils viennent les compléter.

Ces tests sont réservés au dépistage uniquement chez les personnes asymptomatiques. Il ne doit pas être utilisé chez le patient symptomatique ou le cas contact.

L’objectif de ces test est d’arriver à isoler rapidement les patients asymptomatiques porteurs du virus.

L’auto-test étant moins sensible que le test antigénique ou le PCR, il est recommandé de le pratiquer régulièrement, une à deux fois par semaine.

Pour qui?

Les autotests sont réservés aux adultes et enfants de plus de 15 ans asymptomatiques.

Le prix des autotests

Le prix est fixé, comme pour les masques et le gel hydro-alcoolique.

Jusqu’à 15 mai, le prix maximum du test est fixé a 6€, puis il passera à 5,20€

Prise en charge des autotests.

Pour certaines professions en contacts fréquents avec des personnes à risque, une dispensation gratuite avec prise en charge intégrale par l’assurance maladie est prévue.

Il s’agit des salariés de services à domicile intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap (SAAD, SPASAD, SSIAD, SAVS, SAMSAH, SESSAD), des salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées ou en situation de handicap pour des actes essentiels de la vie ; et des accueillants familiaux mentionnés à l’article L. 441-1 du code de l’action sociale et des familles accompagnant des personnes âgées ou en situation de handicap. La réalisation des autotests deux fois par semaine est
ainsi recommandée aux professionnels qui interviennent auprès de personnes âgées ou de personnes en situation de handicap et qui n’ont pas encore été vaccinés.

Les autotests seront délivrés sur la présentation d’une pièce d’identité et d’une des pièces justificatives suivantes :

  • le courriel ou courrier transmis par l’URSSAF pour les salariés de particuliers employeurs et les accueillants familiaux ;
  • un bulletin de salaire de moins de 3 mois pour les salariés de services à domicile ;
  • un bulletin de salaire CESU de moins de 3 mois pour les salariés de particuliers employeurs ;
  • un exemplaire du relevé mensuel des contreparties financières de moins de trois mois pour les accueillants familiaux

Mode d’emploi des autotests.

Pour ceux qui ont l’habitude des tests antigéniques, c’est la même chose, mais pas besoin d’aller aussi loin que nous!

Petit guide de l’utilisation de l’autotest en pdf

Que dois- je faire après mon autotest?

Si il est négatif, je continue à respecter les gestes barrières.

Si le test est positif, il faut :

  • s’isoler immédiatement et je préviens
  • prévenir mes contacts pour qu’ils s’isolent.
  • Prendre un rendez-vous dans un laboratoire d’analyse médicale pour faire un test PCR

Si le test PCR est positif, il faut :

  • prévenir son médecin traitant
  • continuer son isolement pendant 10 jours
  • la sécurité sociale vous contactera pour faire la contact-tracing..

Pour en savoir plus

Voici le lien vers le site du Ministère de la Santé, qui est aborde les autotests. Vous y retrouver des explications plus détaillées, qui répondront à vos éventuelles questions.

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-la-covid-19/autotests-covid-19
A propos Cédric Boucherat 706 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique