Pourquoi la Ventoline n’est pas (forcement) le meilleur ami de l’asthmatique?

Pour le coup, il va falloir lire un peu, et ne pas en rester au titre!!

Pour bien comprendre , je vais d’abord vous redéfinir l’asthme!

L’asthme

C’est une maladie chronique qui entraîne une inflammation des bronches. Cette inflammation peut être due à des allergènes types pollens, ( c’est l’asthme atopique) mais ce n’est pas toujours le cas.

Peu importe la cause, l’inflammation entraîne une production de mucus , et l’ensemble réduit le diamètre des bronches. ( C’est pour cela que le patient asthmatique siffle !)

La Ventoline, qu’est ce que c’est?

C’est un médicament (à base de salbutamol) qui va permettre de dilater rapidement  les bronches. Ça force les bronches à se dilater, et donc le patient peut à nouveau respirer. (Présenter comme ça , ça a l’air génial!)

Il existe quelques autres médicaments a base de salbutamol :

AIROMIR, et VENTILASTIN.

On met dans le même sac le Bricanyl, (c’est de la terbutaline, mais c’est la même chose)

Tous ces médicaments sont des traitements d’urgence des patients asthmatiques.

Dans quels cas se sert on de Ventoline?

Comme je l’ai dit précédemment , en cas de crise due aux pollens par exemple. Il faut prendre une a deux bouffées pour commencer pour dilater les bronches et donc pouvoir  respirer. Et ca c’est plutôt une bonne chose.

Si ce n’est pas suffisant, on peut monter à 10 bouffées toutes les 20 minutes , associée avec le prise de corticoïdes par voie orale ( et un passage aux urgences en prime!)

Elle peut être aussi utilisé en prévention de l’asthme d’effort, pour éviter de faire une crise après un effort physique.

Mais pourquoi la Ventoline ne serait pas le meilleur ami de l’asthmatique?

Il suffit de reprendre la définition de l’asthme . La Ventoline ne traite pas l’inflammation des bronches !

Elle est efficace pour dilater rapidement les bronches, mais si la cause n’est pas traitée , au bout de quelques minutes / heures la crise va reprendre !

C’est pour cela que les traitements de fond, c’est à dire quotidien de l’asthme sont des corticoïdes inhalés. Ceux ci peuvent être utilisés seul pour les asthmes dit « léger  » ou en association avec des bronchodilatateurs pour les asthmes plus complexes

La Ventoline ne devrait etre utilisée uniquement en cas de crise.

Et si le traitement de fond est équilibré et pris régulièrement, il n’y aura pas de crise donc il n’y aura pas besoin de Ventoline!

Mais même avec un asthme équilibré, il est possible de faire une exacerbation de son asthme ( en cas de pic de pollen ou de pollution par exemple). Mais il sera même préférable d’utiliser son traitement de fond comme traitement de crise, car il contient des anti-inflammatoires ! ( et on peut utiliser les deux ensemble sans problème si besoin ! )

La limite, c’est le 8!

Si un patient asthmatique utilise plus de 8 fois sa Ventoline dans le mois, cela signifie que son asthme n’est pas ou plus équilibré.

Ça doit être un signe d’alerte pour le patient pour consulter son médecin, ou augmenter ses doses de traitement de fond pour les plus aguerris ( on suit le protocole de l’hôpital !)

Conclusion

La Ventoline est un médicament génial , très voit trop efficace !

Sa simplicité d’utilisation fait qu’on peut facilement laisser tomber le traitement de fond! ( ben oui, la Ventoline, ça marche tout de suite !)

Attention, loin de moi l’idée de dire qu’il ne faut pas se servir de la Ventoline.

Juste il faut bien comprendre que son utilisation répétée signifie une décompensation de l’asthme, et que la plupart du temps ca se termine aux urgences ou en réanimation ( et ça, c’est pas cool!)

Donc le traitement de l’asthme ce n’est pas la Ventoline , ce sont les corticoïdes inhalés! La Ventoline doit venir en plus., uniquement en cas de crise. ( et encore, certains traitements de fond sont meilleurs!)

Donc, il ne faut pas s’étonner qu’un pharmacien ne soit pas vraiment ravi de délivrer une Ventoline à quelqu’un sans ordonnance, ni suivi médical, et préférera inviter le patient à consulter les urgences tant que tout va bien, plutôt que de perdre du temps avec un traitement qui risque de ne pas être efficace ( et de finir aux urgences par le même occasion!)

Prenez soin de vous!

Cédric

A propos Cédric Boucherat 706 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique