Tout savoir sur les patchs nicotiniques

Les patchs nicotiniques permettent , une fois appliqué sur la peau, une diffusion constante de nicotine au travers la peau, jusqu’au système sanguin.

Il existe deux types de patchs:

  • les patchs 16h disponibles sous 3 dosages (10, 15, et 25 mg/16h)
  • les patchs 24h disponibles eux aussi sous 3 dosages (7, 14 et 21mg/24h)

Quelles différences entre les deux patchs?

Tout simplement le patch 16h ne diffusera pas la nuit si vous l’appliquez le matin. Ca a pour avantage d’éviter les troubles du sommeil induit par la nicotine. Mais il faudra avoir un comprimé de nicotine pour palier au sevrage de la nuit.

Avec le patch 24 heures vous êtes constamment sous nicotine, donc il n’y a pas de phénomène de manque au réveil.

L’avantage des patchs:

  • Dans l’idée , on met le patch et on est tranquille pour la journée. ( c’est un peu vrai, mais pas complet, on en reparle juste après)
  • Ça ne prend pas de place, et on peut se doucher avec.
  • C’est super discret!

 

L’inconvénient des patchs:

  • Ils doivent se changer tous les jours.
  • Il faut environ 1 heure après la pose pour avoir une concentration de nicotine stable dans le sang.
  • Ils doivent donc absolument être associé avec des formes à libération immédiate types comprimés ou gommes pour répondre à un éventuel besoin de fumer
  • Il existe des intolérances cutanées aux patchs: rougeur et prurit (ca démange!) peuvent exister. Elles sont principalement du au passage de la nicotine au travers de la peau.

Pour éviter ce phénomène, il faut:

  • Hydrater sa peau
  • Changer de place le patch chaque jour

En cas de rougeur, on peut appliquer soit une crème cicatrisante type Cicalfate d’Avene ou Dermalibour de Aderma, voir même des corticoïdes.

Un changement de patch peut être envisagé (intolérance à la colle du patch)

Quelques conseils pour utiliser une patch nicotinique.

  1. Le patch se colle chaque matin, dès le lever, sur une peau sèche, saine, et sans poils. classiquement, la face externe du bras, le haut de la fesse…)
  2. Il faut retirer le patch soit au coucher pour les formes 16h, soit le lendemain matin pour les patchs 24h
  3. Il faut changer le site d’application du patch tous les jours
  4. Pas de problèmes pour le douche ou le bain
  5. Pour baisser de dosage, on peut couper un patch en deux
  6. Ne pas enlever le patch pour fumer!  Les comprimes ou gommes peuvent être utilisées sans problème. Il est possible d’etre sous dosé, il faudra envisager de réévaluer la dose avec votre pharmacien.
  7. En cas de réveil nocturne, ou de cauchemars, on retire son patch avant de se coucher!

Pour conclure:

Les patchs de nicotine ont une place importante dans le sevrage tabagique.

Bien évidement, on ne prend pas n’importe quel dosage au hasard! Le pharmacien est là pour vous orienter dans le choix.

Et surtout, jamais de patch seul, il faut toujours l’associer à une forme à libération immédiate. (Je vous les présenterai dans un prochain article)

Et une petite vidéo sur le mode d’application d’un patch nicotinique.

Dr Cédric Boucherat

Pharmacien adjoint de la pharmacie du Cora

A propos Cédric Boucherat 526 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique