Définir sa dépendance au tabac

Novembre, c’est le mois idéal pour arrêter de fumer. Mais pour que ça se passe bien, définir sa dépendance au tabac peut être utile pour assurer sa réussite 🙂

Pour cela, il existe un test aussi facile à faire que son nom est compliqué : le test de Fagerström!

Le test de Fagerström existe en deux versions :

  • Le version simplifié, qui se résume en 2 questions
  • Et la version dite classique , un plus longue en 6 questions .

Plutôt habitué de la version longue, j’avoue que la version simplifiée est interessante car permet facilement de définir un taux de dépendance exploitable ( et c’est ce qui nous intéresse ! )

Avant de vous montrer ce test, à quoi sert il?

Il permet d’évaluer la dépendance à la nicotine . Et avec cette évaluation , il va être décider de la stratégie thérapeutique à choisir pour avoir la meilleure efficacité possible pour un sevrage réussi .

Tableau du test de Fagerström simplifié en 2 questions :

Combien de cigarette fumez vous par jour ? Dans quel délai après votre réveil fumez vous votre première cigarette ?
10 ou moins                                                  0 Moins de 5 minutes                                     0
11 à 20                                                            1 Entre 6 et 30 minutes                                  1
21 à 30                                                            2 Entre 31 et 60 minutes                                2
31 ou plus                                                      3 APrès plus d’une heure                               3

Prenons maintenant trois fumeurs différents :

  • Cyril fume 17 cigarettes par jour, mais jamais le matin. Il fume uniquement avec ses amis, et en soirée
  • Audrey, elle fume 9 cigarettes par jour, mais fume dès le lever et régulièrement tout au long de la journée
  • Louis, fume plus 30 cigarettes par jour, mais peut attendre plus de 30 minutes avant de prendre sa première cigarette.

Qui est le plus dépendant ?

Les réponses du test de Fagerström simplifié

  • Cyril : 1
  • Audrey :3
  • Louis : 4

Audrey , malgré qu’elle fume moins de cigarette est plus dépendante que Cyril .

Louis , est capable de s’abstenir de fumer plus longtemps qu’Audrey , mais il reste le plus dépendant.

Que faire pour chacun?

Déjà , passer nous voir à la pharmacie , car les choses ne sont pas toujours aussi simple 🙂

Ensuite, si chacun est MOTIVÉ, et à envie de se lancer dans l’aventure , il faudrait plutôt:

  • Que Cyril essaie d’arrêter sans substitut nicotinique. Ça sera plutôt sur le comportement qu’il faudra agir ( éviter les soirées, prévenir ses amis de son intention d’arrêter …)
  • Pour Audrey et Louis , l’utilisation des traitements substitutifs sont à conseiller car ils permettent d’augmenter considérablement les chances d’un sevrage réussi. L’association d’un patchs et d’une forme à libération immédiate (spray , gommes, comprimés , inhaleur) est la solution à privilégier la plupart du temps .

Cedric

test de fagerström simplifié de la HAS

Cliquer pour accéder à outil_tests_fagerstrom.pdf

Test de fagerström complet de Tabac Info Service

Cliquer pour accéder à Q1_Fagerstrom.pdf

A propos Cédric Boucherat 690 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique