Médicaments et conduite : ce qui change! (Benzodiazépine inside)

Un petit pdf pour avoir un aperçu rapide 😉

En France 3,4% des accidents mortels de la route sont liés à une prise de médicaments.

Voilà un chiffre qui est loin de me faire plaisir, même si les dispositions prisent en 2008 avec les pictogrammes définissant les risques sur la  conduite a du améliorer les choses.

Et bien évidement , les principaux médicaments en cause sont les anxiolytiques, type benzodiazépines,  qui sont responsables de la moitié des accidents. (J’avais évoqué les risques majorés d’accident de la route avec le Stilnox dans le commentaire de nom précédent article)

Plutôt que de vous faire une présentation des benzodiazépines ou BZD pour les intimes, je vais vous faire la liste, les concernés se reconnaitront.

Il y a 149 médicaments concernés, mais beaucoup de génériques. (Alprazolam et Bromazepam principalement)

Je vous ai mis en gras les médicaments les plus prescrits et les génériques existants.

Les DCI en parenthèse correspondent au nom des génériques n’existant pas encore sur le marché.

DCI ou nom du générique Princeps ou nom de spécialité
Alprazolam Xanax
Bromazépam  Lexomil
(Clobazam) Urbanyl
(Clonazépam) Rivotril
(Clorazépate) Tranxene
(Clotiazépam) Veratran
Diazépam Valium
(Loflazépate) Victan
Lorazépam Temesta
(Midazolam) Buccolam
(Nordazépam) Nordaz
Oxazépam Seresta
Prazépam Lysanxia

Donc tous ces médicaments passent en niveau 3, c’est à dire une interdiction pure et simple de conduire si vous prenez un de ces médicaments.

 

Donc faites attention si votre travaille nécessite un conduite fréquente ou continue ( chauffeur, commerciaux).

N’hésitez pas à venir nous en parler, des solutions pourront être envisagées avec votre médecin traitant :il existe d’autres types d’anxiolytiques qui ne sont pas en niveau 3 (Le Stresam par exemple)

Je me doute bien que cela risque de changer les habitudes de certains d’entre vous, mais dites vous que c’est pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route!!

Des documents seront remis aux patients concernés dès la semaine prochaine, mais n’hésitez pas à en parler autour de vous!!

L’ANSM indique aussi qu’une évaluation des autres classes de médicaments est en cours, en particulier les médicaments de la vision.
Deux nouvelles actualisations de la liste des substances dangereuses pour la conduite automobile devraient intervenir d’ici la fin de l’année 2017.