Attention avec les huiles essentielles!!!

Petit rappel à l’ordre sur les huiles essentielles!

Le centre anti-poison de Lille lance un signe d’alerte: les intoxications dues aux huiles essentielles sont en augmentation !

Et pas qu’un peu: + 300% en 10 ans!!

Il fallait s’y attendre, l’aromathérapie faisant de plus en plus d’adeptes (à juste titre d’ailleurs), il y aura d’autant plus de toxicités répertoriées.

La majorités des intoxications sont accidentelles et concernent surtout les enfants !!

Les huiles essentielles ont beau être « naturelles », mal utilisées elles sont aussi dangereuses qu’un médicament !

Les huiles essentielles sont a manipuler avec une certaine précaution, on ne s’invente pas aromathérapeute tout seul!

Certaines huiles essentielles sont très souples d’utilisation,  comme la lavande vraie, qui pourra être utilisé chez le jeune enfant (pour les poux, comme pour les troubles du sommeil)

Mais la plupart ont mode d’utilisation particulier (les citrus ne s’appliquent pas sur la peau car photosensibilisant, le laurier noble doit être dilué car allergisant, et d’autres seront dermo-caustique à l’état pur…)

Bref, je ne compte pas vous faire un cours magistral sur l’aromathérapie, mais juste rappeler que la vigilance reste de mise en aromathérapie , comme en phytothérapie (traitement par les plantes) ou en allothérapie (traitement par des médicaments).  Si je ne sais pas, je ne fais pas!!

Toutes les intoxications accidentelles sont évitables, il suffit d’appliquer quelques règles de bon sens:

  • Mêmes règles que pour les médicaments : les huiles essentielles se conservent fermées dans un placard inaccessible aux enfants.
  • On n’utilise pas une huile essentielle sans savoir pourquoi et surtout comment l’utiliser! Certaines se diffusent, d’autres s’appliquent sur la peau, ça dépend des huiles !!
  • La plupart des huiles essentielles sont à diluer dans une base huileuse, donc toujours avoir un flacon d’huile végétale rangé avec les flacons d’huiles essentielles.
  • Si j’ai un doute, j’évite les conseils de la grande tata, ou de la voisine : je passe à la pharmacie. Notre aromathérapeute se fera une joie de répondre à vos questions 😉
A propos Cédric Boucherat 386 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique