Covid et Perte d’odorat ; que faire ?

L’ anosmie est un signe fréquent (mais pas spécifique) de l’infection à la CoVid. C’est, à priori, un signe de bon pronostic, mais aussi d’une plus faible seroconversion (c’est à dire peu d’immunisation )

Le mécanisme n’est pas complètement expliqué. Il associerai une inflammation et un œdème des fentes olfactives, mais aussi par une action directe du virus sur certains types de récepteurs nommés ACE.

(Tout ça pour dire que le nez, c’est complexe !)

Comment traiter l’anosmie ?

Lors des premiers jours , le lavage de nez avec un spray d’eau de mer enrichi en oligo-éléments type sterimar Cuivre est préconisé. L’objectif est de limiter la capacité du virus à se fixer sur les muqueuses.

Une étude du professeur Thomas Hummel montre une efficacité de l’acide lipoïque à 500 mg par jour, associé à la prise d’antioxydants dans le traitement de l’anosomie post virale.

L’utilisation de complexe vitaminiques riche en vitamine de groupe B, notamment B9 et B12 pourraient avoir une action sur les cellules souches neuronales. (Il y a un peu de rupture pour le moment, alors je conseille le Berrocca pour le moment)

Quelques études sont en cours pour évaluer l’intérêt des corticoïdes par voie orale.

Rééducation olfactive

Il est préférable de la faire avec des odeurs connues, des odeurs de la vie de tous les jours. ( Le café, les épices que vous utilisez…)

A faire plusieurs fois par jour, en identifiant l’odeur à sentir ( On ouvre le pot de café, on se dit ; « c’est du café » et on respire ! )

Plus de la moitié des patients récupèrent leur odorat au bout de 6 mois.

Au delà de 2 mois, il faut consulter un ORL, parce que c’est peut être autre chose que le CoVid 🙂

Je vous met le lien vers les recommandations de la HAS, qui datent du mois de février 2021.

Cliquer pour accéder à fiche_-_les_troubles_du_gout_et_de_lodorat.pdf

A propos Cédric Boucherat 690 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique