Même vacciné, le masque reste obligatoire.

Mais aussi, l’ensemble des gestes barrières !

Pourtant, le vaccin est considéré comme la solution pour sortir de la crise. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi; 🙂

A quoi sert un vaccin?

Pour comprendre, il faut juste comprendre les objectifs de la vaccination.

Un vaccin a pour but de stimuler votre immunité vis a vis d’un morceau de virus (la fameuse protéine Spike). On fait croire au corps au corps que le virus est présent, et il va donc se défendre, et fabriquer des anticorps capables d’éliminer le virus.

Le corps agit de la même façon que si vous contractez le virus, sauf que vous ne serez pas (ou presque pas) malade.

La vaccination se fait en deux fois, pour pouvoir re-stimuler l’immunité,et augmenter la protection vis a vis de virus.

Donc, le premier objectif est de vous protéger du virus, et donc d’éviter de terminer en réanimation. Les chiffres sont édifiants avec le vaccin AstraZeneca : 0 personne réanimation . (Ça doit être la même chose pour les autres vaccins, mais je n’ai pas les chiffres sous la main !)

Le deuxième objectif de la vaccination est de faire disparaître la maladie. Pour cela, il faut un maximum de personnes vaccinées, environ 80%, ou plus.

Pourquoi faut il continuer à porter son masque?

Le port du masque a pour but de vous proteger des autres, mais aussi de proteger les autres de vous!

Le fait de se faire vacciner ne signifie pas que le virus a disparu. Cela signifie que si vous le contractez, vous serez en capacité de le combattre. Avec un peu de chance, vous n’aurez aucun symptôme, sinon, vous pourrez avoir des symptômes grippaux par exemple.

Mais si on peut le contracter, c’est qu’on peut le partager! Même si on imagine que la vaccination diminuerait la transmissibilité du virus, c’est loin d’être prouvé.

Il met arrivé de tester un patient avec un sérologie positive élevée (c’est à dire qu’il a développé une immunité grâce à une ancienne infection), mais qui est sorti positif au test antigénique. Il portait bien a nouveau le virus, mais sans vraiment de symptômes. Et bien évidement, toute la famille s’est révélée positive par la suite!

Donc, être immunisé vous protège vous, mais vous gardez la capacité de transmission, donc vous ne pouvez pas protégez les autres.

Il est donc nécessaire de conserver les gestes barrières, tant que la majorité de la population n’est pas vaccinée.

De l’autre coté, lorsque des patients âgés ou des personnes à risques sont vaccinés, recevoir de la famille est plus facile. Vaccinés, ils ne risquent pas de développer un CoViD grave. Un simple test antigénique (négatif bien sur) permet de limiter les risques, comme cela est fait pour les visites en EHPAD.

A propos Cédric Boucherat 672 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique