Le point sur les masques

Comme promis en début de semaine, je vous fait un point sur les masques et leurs disponibilités .

Les masques chirurgicaux et FFP2

La pharmacie est dotée régulièrement de masques chirurgicaux par l’Etat , mais ils sont toujours réservés aux professionnels de santé libéraux de Livry-Gargan. Les salariés de l’aide à domicile employés directement par des particuliers pour des actes essentiels de la vie, et les accueillants familiaux font maintenant aussi parti de la liste des professionnels ayant droit à des masques chirurgicaux.

Deux nouveaux types de masques

L’état a crée récemment deux nouvelles catégories de masques. Ces masques sont tous à usage non sanitaire ( donc, ils ne sont pas destinés aux soignants ). Voici les infos de la DGE, direction générale des entreprises.

  • Les masques filtrants individuels à usage des professionnels en contact avec le public.

L’usage de ces masques filtrants est destiné aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ils ont des propriétés de filtrage sur les particules émises de trois microns compatibles avec cette utilisation.

  • Les masques filtrants de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe (sans contact avec le public)

Ces masques filtrants sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l’ensemble des individus d’un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d’autres individus porteurs d’un masque d’une autre catégorie, lorsque le poste ou les conditions de travail le nécessitent. Leurs propriétés de filtrations sur les particules émises de 3 microns apportent un complément de protection aux gestes barrières.

https://www.entreprises.gouv.fr/covid-19/liste-des-tests-masques-de-protection

Et les masques fait maison ?

Pleins de tutos circulent sur le net, dont l’un des modèles vient du CHU de Grenoble. Même si un masque aura toujours une certaine efficacité, une revue américaine Disaster Medicine and Public Health Preparedness a réalisé un essai sur l’efficacité des masques fait maison.

La conclusion de l’étude est simple : il faut s’attendre à une efficacité inférieure à celle du masque chirurgical , et plus le tissu est dense ( type torchon) plus il est filtrant !

Les nouveaux masques en fabrication

Deux laboratoires français de matériel orthopédique sont en train de fabriquer des masques en tissu, répondant aux normes du cahier des charges élaboré par la Direction Générale de l’Armement (DGA) du ministère des Armées.

Les deux laboratoires sont Thuasne et Sigvaris

Thuasne a l’air plus avancé dans les travaux. Deux types de masques sont prêt à être commercialisés:

  • Le premier blanc prévu pour être portée tout une journée pour les professionnels ( je pense aux caissières, mais aussi toutes personnes qui travaille en contact avec le public)
  • un noir qui a une utilisation plus ponctuelle. ( à priori, pensé pour la population générale, lorsqu’on va faire ses courses, ou en sortie autorisée )
Le masque blanc de Thuasne

Sigvaris attends la validation de la DGA. En effet, en plus de la forme et de capacités filtrantes des tissus, il faut que les masques sont lavables et réutilisables. L’objectif est d’avoir une masque lavable 50 fois, et conservant ses capacités de filtration.

Mais il manque quelque chose

Comme d’habitude, il y a toujours un mais !

Les deux laboratoires attendent un décret permettent leur vente en pharmacie . En effet, techniquement parlant, nous n’avons pas le droit de vendre ce type de masque. On espère une modification rapide de la loi ( comme pour les renouvellements des ordonnances )

Pour finir, il n’est pas prévu pour le moment que tout le monde sorte masqué ! Même si l’académie de Médecine a donné son avis, il n’y a aucune recommandation dans ce sens.

Le CDC (Centers for Disease Control and Prevention, principale agence fédérale aux États-Unis en matière de protection et de santé publique) ont publiés récemment un ensemble de recommandation sur le port du masque en public.

L’OMS recommande de porter un masque si :

  • Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d’une personne présumée infectée par le 2019‑nCoV.
  • Portez un masque si vous toussez ou éternuez.

Donc pas vraiment d’orientation claire sur l’intérêt ou non de porter un masque. Le principale reste à mon sens de savoir le mettre, le porter et l’enlever correctement !

On attend les recommandations françaises. Peut être Lundi, avec l’allocution du Président de la république. J’imagine mal que le port soit obligatoire, mais ce sera sans doute juste une recommandation, laissant à chacun le choix de le mettre ou non.

Voilà , vous savez tout !

Donc, en résumé, ça ne dépend plus de nous. Les labos sont prêts, et nous aussi. On attend juste un décret qui devrait arriver incessamment sous peu! 🙂

A propos Cédric Boucherat 615 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique