L’allergie à l’iode n’existe pas !

Vu que tout le monde à parlé d’iodé en début d’année , moi aussi je m’y mets ! ( mais je ne compte pas parler de centrale nucléaire 🙂 )

Il est fréquent de rencontrer des personnes dites « allergiques à l’iode ». Petit souci, cette allergie n’existe pas vu que la thyroïde a besoin d’iode pour fonctionner ( et que sans thyroïde, la vie est impossible )

L’iode, c’est quoi?

L’iode est un élément de la nature tout comme le fer (Fe), le Chlore (Cl), le carbone ( C) ou l’oxygène (O).

Donc ce n’est pas une molécule , ni une protéine, c’est un élément. C’est en associant plusieurs atomes de différents éléments que l’on forme des molécules, comme le dioxyde de carbone CO2 ou l’oxyde de fer ou rouille Fe202.

Source : Wikipedia 🙂

Alors, l’allergie à l’iode c’est quoi ?

Si une personne se dit allergique a l’iode, c’est bien qu’elle a fait une réaction allergique ( grave ou non) à quelque chose.

Comme on va le voir, cela peut être du a certains médicaments ou à certains aliments.

Allergie à la Bétadine

Oui, l’allergie à la Bétadine est fréquente, suffisamment fréquente que les protocoles pré-opératoire en font mention de façon systématique.

La betadine jaune sous toutes ses formes !

La Bétadine est un solution de povidone iodee. Et le produit allergisant est… la povidone (et non l’iode )

La povidone iodée est un antiseptique à large spectre. Elle existe sous plusieurs formes : bain de bouche, solution, solution moussante.

En cas de réaction allergique à la povidone iodé, il suffit de passer sur un autre antiseptique type chlorhexidine aqueuse par exemple. Habituellement, avant une opération , il est demandé de prendre une douche avec la Bétadine moussante ou , en cas d’allergie, avec de l’Hibiscrub.

Allergie au produits de contraste iodée

Elle est de moins en moins fréquente avec l’évolution des produits de contraste.

Composition du Telebrix Gastro

Les produits de contraste iodés sont utilisé lors de certains examens radiologiques type scanner ou IRM. Il s’agit tout simplement d’iode caché dans une grosse molécule de type polyéthylène glycol ou PEG. Et encore un fois, l’allergie n’est pas due à l’iode mais bien au PEG.

Cette allergie, il en a été beaucoup question avec la vaccination CoViD, vu que le PEG est utilisé dans les vaccins SpiceVac de Moderna et Cominarty de Pfizer.

Mais encore une fois, ce type d’allergie reste exceptionnelle.

Allergie au crevettes et autres crustacés

C’est pourtant bon les crevettes! Même si on parle d’iode marin, l’iode n’est toujours pas responsable de cette allergie. Il s’agit en fait d’une réaction allergique aux protéines composants la carapace des crevettes, et crustacés.

Cette allergie est beaucoup plus fréquente que celle aux médicaments vu précédemment. Et comme toutes allergies, elle peut aller jusqu’à l’anaphylaxie (œdème de Quincke….). Les personnes concernées ont habituellement toujours un stylo d’adrénaline sur elles, et évitent souvent de consommer des fruits de mer.

Pour conclure

Il n’y a rien de comparable entre la Bétadine, la crevette, et les produits de contraste! (Dit comme cela, ça a l’air évident)

Le fait d’être allergique à la Bétadine, n’entraîne pas d’allergie avec les produits de contraste, (et encore moins au crevettes!)

Donc, pour les personnes étiquetées « allergiques à l’iode », essayer de vous souvenir de l’origine (il y en a forcement une!) Cela permettra à certains d’éviter des moments d’inquiétudes inutiles lorsqu’il faudra passer un scanner, ou pour utiliser de la Bétadine.

A propos Cédric Boucherat 702 Articles
Docteur en pharmacie Pharmacien adjoint à la pharmacie du Cora DU orthopédie - podologie DU Gérontologie Pharmacie clinique DU Pharmacie clinique oncologique